Jean-Charles Brune
Jean-Charles Brune

 

                                           

 Jean-Charles Brune


 Peintures-sculptures au Buroscope

Rennes


 Du  12 janvier au  2 mars 2015  

 

 

 

« J'ai voulu dire ce que ça dit, littéralement et dans tous les sens. »

 

                                                                                                Arthur Rimbaud

 

 

 

Jean-Charles Brune

Peintures-sculptures

St Coulomb (Syndicat d’initiative)

Du 26 au 31 août 2014

« Les paroles sont toutes faites et s’expriment : elles ne m’expriment point. Là encore j’étouffe. C’est alors qu’enseigner l’art de résister aux paroles devient utile, l’art de ne dire que ce que l’on veut dire, l’art de les violenter et de les soumettre, donnez tout au moins  la parole à la minorité de vous-mêmes » 

                                                                      Francis Ponge.  Rhétorique ( Proêmes).

 

Jean-Charles Brune

Peintures/sculptures

Syndicat d'initiative

St Coulomb

Du 04 au 09 septembre 2012

 

 

Jean-Charles Brune

Peintures-sculptures

Les voûtes du puits châtel

 

BLOIS

 

Du 03 au 26 juin 2011

« Il faut faire des trous, transpercer les mots, pour voir s’il y a quelque chose –ou le néant derrière »                                                                                                                                                                                                                        Samuel  Beckett

 

 

Méditation Lumière

La Madeleine Novembre 2009

Jean-Charles Brune

 Peintures-sculptures

 

Jean-Charles Brune

 

Peintures-sculptures

 

Les Voûtes du Puits Châtel

 

Blois

 

Septembre/octobre
2009

 

 

Prendre en compte le manque des mots, la trouée du langage comme l’expression même de notre manque à être, notre état d’être divisé, et mortel. Eprouver à cet endroit la langue dans un envahissement de mots, jaillissants, chaotiques, intarissables, irréels, invraisemblables, inépuisables, qui entre vide et plein, vont faire lien sur la toile. Y’a rien à dire et il y aurait trop à dire.

Toutes les rhétoriques n’y serviraient à rien. Et les mots ne seront jamais les bons pour dire nos élans, nos humeurs nos sentiments contradictoires. On peut les retourner dans tous les sens. Seule reste l’émotion, parfois violente, qui fait notre humanité.

 

 

 

 Jean-Charles Brune expose 

du mardi 19 au dimanche24 Août 2008 (10h30-12h30/ 14h30-19h)

 Mairie de St Coulomb. Salle Colette

 

Verbigération. Parlure. Ecrivanité. Hélas le verbe et le mot n’y peuvent pas grand-chose. Entre le tout et le rien (ce qui est la même chose) là où l’être divisé et mortel s’évertue à mener sa vie, la langue est, elle aussi, trouée.  A défaut de dieu, il reste encore, humblement, l’Art pour rencontrer, de ce manque jusque dans le langage, l’émotion.                                                                                                                                                                                                           C’est cette rencontre qui vous est proposée avec mes travaux les plus récents, que je présente à St Coulomb.

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Jean-Charles Brune