Jean-Charles Brune
Jean-Charles Brune
Encre de chine, encres à l'eau sur papier

Prendre les mots, au pied de la lettre, pour les éprouver, les confronter, pour aller voir entre et au delà. Quitte à les maltraiter, les tordre, les déformer, jargonner.

Etymologiquement jargon comme argot (qui se dit justement largonj en argot) viennent de garg qui veut dire la gorge et qui a donné des mots aussi sonores que gargouille, gargariser et encore gazouiller.C'est dire combien les mots, avant d'être une parole ou une écriture, sont une voix venue de la gorge.

 

 

 

Acrylique et encre de chine sur papier

 

 

 

 

A l'origine le mot c'est un son émis. etymologiquement encore, mot se rattache à la locution mutus, son, bruit de voix qui n'a pas de signification. De mu, sous la forme d'une onomatopéed qui veut dire le souffle qui a donc donné aussi muet.

Gorge, son, bruit de voix, mutité. c'est de cela dont il s'agit ici, au delà des mots, entre vide et plein, dans l'entre-mot, là ou vient prendre corps le dire.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Jean-Charles Brune